Valeur limite aux postes de travail

La valeur limite d’exposition (VME) pour l’amiante a été fixée à 0,01 fibre d’amiante/ml (= 10 000 fibres d’amiante respirables par m3 d’air) (Valeurs limites d’exposition aux postes de travail). Cette valeur se fonde sur les données épidémiologiques les plus récentes concernant la relation entre le niveau d’exposition à l’amiante et le mésothéliome ou le cancer du poumon.

En principe, la VME est applicable à tous les postes de travail. Le risque de cancer lié à l’amiante dépend, comme pour tous les autres toxiques, de l’intensité et de la durée d’exposition. Pour les substances cancérigènes, il n’est pas possible de déterminer un niveau de concentration inoffensif avec suffisamment de sécurité dans l’état actuel des connaissances. L’exposition à l’amiante devrait donc toujours être la plus basse possible (principe de minimisation). On estime que ce principe est respecté lorsque, à des postes où l’on n’est pas censé travailler avec des matériaux contenant de l’amiante, 10 % de la VME n’est pas dépassé.

Il n’existe pas de valeurs limites légales des substances nocives dans l’air des habitations. L’OFSP recommande que la charge durable soit aussi faible que possible. Des valeurs supérieures à 1 000 fibres respirables par mètre cube ne sont pas tolérables.